© Air Paradise / NCTPS

Survoler le lagon

En province Sud, on ne se lasse pas d’admirer le lagon parmi les plus beaux du monde, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ! En plongée, sur l’eau, depuis les crêtes… Il y a mille et une façon de le contempler. Mais, avez-vous pensé survoler le lagon ? Depuis le ciel de Nouvelle-Calédonie, les émotions délivrées par les paysages se mêlent aux sensations éprouvées en l’air ! Parapente, chute libre, hélicoptère, ULM, hydravion… Les options sont si nombreuses qu’il serait dommage de ne pas en profiter. Novice, amateur ou professionnel, le ciel calédonien vous attend pour des sensations uniques. Préparez-vous à décoller !

Découvrez la province Sud vue du ciel !

Quoi de mieux que de prendre de la hauteur pour admirer les merveilleux paysages de la province Sud ? Depuis le ciel, les couleurs de la Nouvelle-Calédonie – bleu, rouge et vert – se déclinent sous vos yeux, à mesure que vous survolez les terres rouges du sud, le lagon turquoise et la végétation des plaines et de la chaîne. Dans les airs, les vues aériennes alternent entre nature époustouflante, à l’instar des îlots ou de la barrière de corail, et paysages façonnés par les hommes. Les différentes disciplines aériennes vous permettent des survols de quelques minutes à plusieurs heures, au départ de Nouméa, La Foa, Bourail, Païta. De quoi prendre sa dose d’adrénaline ou contempler longuement le lagon et ses terres alentours.

Les meilleurs spots à survoler en province Sud

  • Le lagon sud, depuis Nouméa ou Bourail
  • L’île des Pins, sur un vol d’une journée
  • Le Grand Sud : chutes de la Madeleine, Parc de la Rivière Bleue, Barrage de Yaté
  • La faille aux requins, sur le lagon Gouaro-Deva
  • La Roche Percée, son bonhomme et la Baie des Tortues

De multiples façons de survoler le lagon !

Contempler les paysages de la province Sud depuis le ciel, c’est assurément vivre une expérience hors du commun et riche en émotions. Le grand choix d’activités aériennes proposées en Nouvelle-Calédonie permet à chacun de trouver la manière idéale de prendre son envol. Avide de sensation fortes ? Optez pour le parachute ! Envie de parcourir un maximum de kilomètres dans les airs ? Montez à bord d’un avion ou d’un hélicoptère. Et pourquoi pas faire l’expérience originale de l’hydravion, entre ciel et lagon ? Depuis Nouméa, Boulouparis, Dumbéa ou Bourail, choisissez la formule qui vous convient.

En hélicoptère ou en avion, pour aller loin

Survoler le lagon à bord d’un hélicoptère vous offre le confort et la sécurité d’une cabine de pilotage. C’est aussi une option idéale si vous souhaitez faire un vol à deux. Les vols s’effectuent généralement depuis l’aérodrome de Magenta, à Nouméa. Les prestations proposées vont du survol d’une vingtaine de minutes, à des parcours exceptionnels à la journée, avec pause sur terre. Il est possible de prendre les airs toute l’année, à condition d’avoir réservé son vol. Pour un survol en avion, le mieux est de se rapprocher de l’aéroclub calédonien.

A noter !

Ce que vous verrez au départ de Nouméa : Ouémo, l’Anse Vata, l’Île aux Canards, l’Îlot Maître, les îlots Larégnère, Signal et Goéland, la barrière de corail, l’épave de l’Ever Prosperity, le Phare Amédée. La Côte Oubliée et l’Île des Pins sont aussi proposées dans certaines formules exceptionnelles.

En parachute, pour l’adrénaline

Faire un saut en tandem en parachute, c’est la garantie de vivre des émotions inoubliables ! La chute libre au-dessus du lagon calédonien reste un « must » pour tous les amateurs de sensations fortes. Pour autant, soyez rassuré : c’est un sport aérien sûr et encadré. Avant même de partir dans les airs, votre guide vous briefera sur les étapes du vol et la sécurité. Puis, embarquement à bord d’un petit aéronef avec d’autres aventuriers des airs. Ce survol vous offre déjà de beaux panoramas sur les îlots, les baies, les crêtes… Un avant-goût de ce qui vous attend. Quelques minutes plus tard, à plus de 3 500 mètres d’altitude, c’est le moment du grand saut ! À 200 km/h, place aux sensations fortes ! Vous profitez de quelque 40 secondes de liberté absolue. Puis, le parachute s’ouvre et vous contemplez le paysage exceptionnel sous votre voile. Les plus téméraires pourront même prendre les manettes pendant quelques secondes. À l’atterrissage, vous n’aurez qu’une envie : recommencer !

En parapente, pour se sentir comme un oiseau

Plus doux que la chute libre, le parapente fait aussi le bonheur des amateurs de voile et de grand air. C’est l’activité idéale pour découvrir et s’initier aux sports aériens. Accessible à tous, il n’est pas nécessaire de procéder à une formation en amont avant de s’élancer. Très sécurisant, le parapente en tandem permet de dépasser vos limites tout en évoluant dans un environnement rassurant. En province Sud, les sites d’envol sont tout à fait propices aux baptêmes. Une association très active et plusieurs clubs de parapente garantissent de nombreux départs tout au long de l’année depuis Nouméa, Païta ou Poé. Un vol en tandem en compagnie d’un moniteur dure une vingtaine de minutes, permettant d’apprécier les paysages qui s’ouvrent sous votre aile. L’expérience commence toujours par les règles de sécurité et les consignes de vol pour gonfler sa voile et décoller. Une fois dans les airs, bien attaché à votre guide, vous n’avez qu’à vous laisser porter par cette sensation incroyable de voler. Le décollage et l’atterrissage se font en douceur.

Smile

Pour les plus expérimentés : si vous n’en n’êtes pas à votre premier coup d’essai, vous pourrez également profiter de vols thermiques sur les sites de Dzumac et du Mont-Dore. Sensations garanties !

En ULM ou paramoteur, pour admirer le paysage au plus près

S’envoler en ULM (Ultra Léger Motorisé) est un moyen simple et abordable de s’offrir un baptême de l’air, au plus près des sites à découvrir. Les aéronefs se composent de deux sièges, dont un pour le pilote et un pour le passager. En quelques mètres, vous êtes déjà dans les airs, à admirer le paysage du littoral ouest, du lagon ou des terres du Grand Sud. Grâce à la légèreté et à la maniabilité de l’ULM ou du paramoteur, vous êtes rapidement transporté au plus près des sommets ou au-dessus du lagon turquoise. Il est alors facile de repérer tortues, raies, dauphins voire quelques baleines, entre juillet et septembre. Les prestataires ULM et paramoteur se situent à Nouméa, Poé, Dumbéa… De quoi réitérer l’expérience en différents endroits du ciel !

En hydravion, ULM amphibie, pour vivre un amerrissage

En hydravion, vous décollez directement depuis l’eau. Une sensation exceptionnelle, au plus proche de la vie aquatique. C’est une expérience idéale pour observer les poissons, tortues, et autres créatures marines qui peuplent le lagon. L’hydravion peut amerrir ou atterrir, au choix, et c’est encore plus impressionnant quand l’ULM est ouvert ! En province Sud, vous aurez deux possibilités pour voler en hydravion :

Smile

Le plus : c’est un engin non polluant pour les eaux du lagon : pas d’hélices sous l’eau, pas de gaz d’échappement dans l’eau.

Nos suggestions