© P. Morin / NCTPS

Sorties baleines à bosses

Chaque année, de juin à septembre, les baleines à bosse quittent les eaux froides de l’Antarctique pour se reposer et mettre bas dans notre lagon aux températures plus clémentes. Pour le visiteur, c’est l’occasion de vivre une expérience inoubliable en partant à leur rencontre. Mettez le cap vers le Grand Sud de la Nouvelle-Calédonie et observez sans les déranger ces espèces marines fascinantes ! Au milieu des paysages les plus méridionaux de la province Sud, on vous promet des instants de whale watching que vous n’êtes pas près d’oublier !

Le cycle des baleines à bosse

Les baleines à bosse sont des animaux marins migrateurs. Chaque année pendant l’hiver austral, elles parcourent plus de 8 000 kilomètres pour rejoindre les eaux chaudes de Nouvelle-Calédonie. C’est à cette période qu’elles se reproduisent, mettent bas et partagent les premiers temps de vie des baleineaux. Les premiers arrivés sur place sont les mères avec leurs baleineaux. S’ensuivent les plus vieux individus et les jeunes encore immatures. Les mâles reproducteurs ferment la marche avec les femelles en repos de cycle. Dans notre lagon calédonien, l’observation des baleines commence mi-juillet et se termine mi-septembre. Les cétacés repartent ensuite vers les hautes latitudes pour se nourrir.

Smile

La saviez-vous ? Les baleines à fanons jeûnent presque tout au long de leur migration et pendant leur séjour : elles vivent sur leurs réserves de graisse pendant des périodes allant jusqu’à huit mois !

Observation des baleines : que voir ?

Les baleines à bosse que vous observerez font partie du sous-ordre des mysticètes. Leur taille est d’environ 15 mètres, pour un poids de 30 à 40 tonnes. Mais, ce qui les caractérise avant tout, ce sont leurs grandes nageoires pectorales. Ces dernières mesurent pas loin d’un tiers de l’animal, soit environ 5 mètres ! Le dos de la baleine est gris, tandis que son ventre est noir ou blanc.

À l’œil nu ou muni de jumelles, vous verrez plusieurs types de comportements :

  • les sauts ;
  • les frappes de nageoires caudales ou pectorales sur l’eau ;
  • leur tête qui sort de l’eau en position de « l’espion » ;
  • leur dos rond lorsqu’elles sondent.

Les baleines sont imprévisibles… et curieuses ! Même s’il y a bien sûr une grande distance à respecter pour ne pas les déranger, il arrive qu’elles s’approchent du bateau, pour votre plus grand bonheur ! Le guide qui vous accompagne vous expliquera un certain nombre de comportements du cétacé. Vous pourrez ainsi interpréter chacun des gestes observés.

Pour une observation des baleines respectueuse

Observer les baleines vous procure des émotions intenses et inoubliables ! Pour autant, il est important de garder à l’esprit que le whale watching doit se faire dans le respect des animaux marins. Les cétacés sont en effet sensibles aux perturbations extérieures. Ces dernières peuvent avoir un impact néfaste sur leur reproduction et leur communication. C’est pourquoi, en Nouvelle-Calédonie, les acteurs touristiques, les scientifiques, les autorités et les organisations de protection de l’environnement travaillent en partenariat étroit pour garantir leur protection. Une charte d’observation est appliquée par les prestataires pour minimiser l’impact sur ces mammifères, en limitant le nombre de bateaux et le temps d’observation par jour.

Vous aussi, pratiquez le whale loving ! Devenez un whale lover en profitant de ces moments exceptionnels d’observation, dans le respect de la tranquillité des baleines !

Comment observer les baleines ?

Les baleines à bosse sont présentes tout autour de la Grande Terre, ainsi qu’à l’île des Pins et aux îles Loyauté. C’est dans le Grand Sud, au large de la baie de Prony que vous aurez le plus de chances de les observer. De nombreux prestataires nautiques proposent l’observation des baleines, dans le respect de leur environnement.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour découvrir les baleines à bosse :

  • participer à une journée de sensibilisation et observation à bord d’un bateau à moteur ou semi-rigide ;
  • participer à une journée de sensibilisation et observation sur un voilier ou un catamaran ;
  • partir en week-end découverte, en combinant nuit dans le Grand Sud et observation des baleines ;
  • associer observation et découverte de l’Île Ouen ou de l’îlot Casy ;
  • observer les baleines depuis le Cap N’Dua, dans le Grand Sud.

En bateau, les départs se font depuis le Port Moselle à Nouméa ou de la Baie de Prony. La sortie s’effectue au milieu de splendides paysages, le long des côtes du Grand Sud. Si vous n’avez pas le pied marin, rendez-vous au Cap N’Dua, dans le Grand Sud : un centre d’observation y est installé au niveau du phare. Prévoyez d’y passer un long moment ! Enfin, avec un peu de chance, on peut parfois croiser les baleines tout proche de Nouméa, lorsqu’on part tôt le matin pour une sortie pêche ou plongée.

Smile

Note : il n’y a bien sûr aucune garantie de voir des cétacés le jour de votre sortie. Aussi, la plupart des prestataires nautiques proposent de reporter la sortie (en semaine) si les mammifères n’ont pas montré le bout de leur nageoire.

Observation des baleines : infos pratiques

Pour une sortie à la journée sur un catamaran ou un bateau à moteur, prévoyez votre pique-nique du midi, une bouteille d’eau, des lunettes de soleil, une casquette, un coupe-vent ou un pull, de la crème solaire, une paire de jumelles et votre appareil photo ! Inutile de mettre vos plus belles baskets, vous serez pieds nus sur le bateau. En revanche, si vous comptez vous rendre au poste d’observation du Cap N’Dua, prenez vos chaussures de marche : une magnifique balade sur la terre rouge est possible à proximité du site. Enfin, pour les sorties découvertes ou combinées, votre prestataire vous donnera toutes les informations pratiques.

Pour réserver votre sortie, contactez la Maison du Lagon – Chalet n°5 à côté du Marché de Nouméa.

Le saviez-vous ?

La population de baleines qui vient chaque année en Nouvelle-Calédonie forme une communauté assez stable et fidèle. En effet, le suivi des baleines réalisé par les scientifiques montre que certaines baleines ont pu être observées une vingtaine de fois au cours d’une même saison, tandis que d’autres ont été revues plusieurs années de suite.

Articles

Le meilleur de la Province Sud