© Massaki Hojo / NCTPS

Parcs naturels incontournables

Plus que partout ailleurs, c’est dans les parcs naturels de la province Sud qu’il vous sera possible d’admirer la biodiversité exceptionnelle de la Nouvelle-Calédonie. Ces grandes aires protégées abritent en effet une riche faune et flore, avec un très fort taux d’endémisme. Sur une journée ou un plusieurs jours, partez à la rencontre des stars du territoire : le cagou huppé, visible au parc des Grandes Fougères et à la Rivière Bleue, mais aussi le notou, le kaori ou le houp géant. Dans ces vastes espaces préservés, vous découvrirez les multiples paysages que recèle le territoire, entre terre rouge, forêts sèches et humides et littoral bleu lagon !

Yaté

1. Parc Provincial de la Rivière Bleue

Pas moins de 9 000 hectares de nature vous attendent au Parc Provincial de la Rivière Bleue (PPRB) ! Cette immense réserve de faune et flore se situe à seulement 1 h de Nouméa. Ses paysages de forêts sèches et humides, de maquis minier et de pistes rouges abritent des espèces d’oiseaux endémiques emblématiques du territoire : le célèbre cagou, mais aussi le notou ou le pigeon vert. On croise aussi de véritables monuments arboricoles, comme le grand kaori ou le houp géant. Le parc se prête aussi à de nombreuses activités de plein air : randonnée à pied ou à VTT, kayak, baignade, bivouac au clair de lune… Incontournable de la région du Grand Sud, le PPRB se révèle un spot idéal pour s’évader facilement en pleine nature.

Farino

2. Parc des Grandes Fougères

Autre poumon vert de la province Sud, le parc des Grandes Fougères s’étend sur les communes de Sarraméa, Farino et Moindou. Depuis Nouméa, il faut un peu moins de 2 h pour le rejoindre. Une fois sur place, rendez-vous au guichet pour découvrir ses nombreux sentiers et activités. VTT, footbike, randonnée pédestre… Les pistes ponctuées d’aires aménagées et de points de vue permettent des pauses très agréables. Au milieu de la forêt humide, il fait bon s’arrêter pour observer les nombreuses espèces d’oiseaux et les fougères arborescentes, les reines du parc !

Bourail

3. Le lagon de Poé

La région touristique de Bourail abrite un site dont la beauté est reconnue mondialement : La Zone Côtière Ouest. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008, elle comprend quatre aires marines. Le lagon de Poé en fait partie, avec ses coraux de toutes les couleurs, sa multitude de poissons tropicaux et ses tortues. C’est aussi l’endroit où la barrière de corail est la plus proche des côtes (à seulement 2 km). De superbes spots de snorkeling sont accessibles à toute la famille, tandis que des spots de plongée sous-marine permettent d’accéder à des merveilles, parmi lesquelles la faille aux requins pour apercevoir des raies guitares et le Grand Coude de Kélé pour l’observation des espèces pélagiques et des requins.

Bourail

4. Le Domaine de Deva

Site chargé d’histoire, le Domaine de Déva fut peuplé par des membres de la civilisation Lapita il y a trois millénaires. La vallée Tabou témoigne aussi d’un passé tumultueux, marqué par la dernière bataille de l’insurrection Kanak de 1878. Aujourd’hui, ce parc naturel provincial de la commune de Bourail reste un trésor de biodiversité. Entre littoral et montagne, il ravit les amateurs de loisirs de plein air et les familles. On peut y pratiquer la randonnée pédestre ou équestre, cheminer à VTT avec ou sans assistance électrique (renseignements à la Maison de Déva). Ce vaste espace protégé comprend une grande forêt sèche. On y observe de nombreuses espèces d’oiseaux.

Nouméa

5. La réserve naturelle sur Phare Amédée

Implantée sur l’îlot du même nom, le Phare Amédée est à seulement 30 minutes de bateau de Nouméa ! On s’y rend en bateau-taxi ou lors d’une excursion organisée. Dans cette aire marine protégée, on croise de multiples poissons multicolores, des tricots rayés et des tortues. L’îlot Amédée possède un décor de carte postale, où les plages de sable blanc sont bordées de cocotiers. Baignade, détente et animations garantissent une journée de vacances idéales.

Dumbéa

6. Parc provincial de la Dumbéa

Tout près de Nouméa, la Parc Provincial de la Dumbéa combine rivière et parcours en pleine nature. En seulement 30 minutes depuis Nouméa, on accède au parking du parc Fayard, point de passage obligé pour accéder au site de Dumbéa. De là, un dispositif de navettes gratuites vous conduit à l’entrée du parc protégé. Selon son envie, on peut alors emprunter l’un des sentiers de randonnée (plusieurs niveaux de difficulté) ou chercher les marmites et trous d’eau pour un bain rafraîchissant dans la rivière. Qu’il est bon de venir pique-niquer dans cet écrin de verdure préservé !

Yaté

7. Parc de la Côte Oubliée

Situé entre les tribus d’Unia et de Thio Mission, le Parc de la Côte Oubliée couvre pas moins de 98 000 hectares protégés pour la partie terrestre et 29 000 hectares pour la partie marine ! Avec 98 % d’espèces végétales endémiques, des centaines d’espèces rares ou menacées, la moitié des forêts humides de la Nouvelle-Calédonie, il représente une réserve inestimable de biodiversité. Le moyen privilégié de découvrir ce parc du Grand Sud reste le kayak. Encadré par une équipe de professionnels, vous accéderez par la côte à ces paysages déserts et isolés.


Autres articles

Conseils & idées sorties en province Sud