© P. Chalas / NCTPS

Faire du kitesurf en province Sud

Pratiquer le kitesurf sur l’un des plus beaux lagons du monde

En Nouvelle-Calédonie, dès que le vent se lève, le ballet des ailes colorées s’offre au spectateur, le long des plages et des îlots de rêve. Le lagon se pare de son plus beau turquoise et les planches filent à la surface de l’eau. Avec pas moins de sept spots de pratique du kitesurf, il y a de quoi apprécier la beauté du lagon inscrit au patrimoine mondiale de l’Unesco ! Des plages de Nouméa à la région de Bourail, la discipline est devenue ultra populaire. Les nouveaux arrivants sont souvent tentés de s’initier au kitesurf dès leurs premières semaines sur le « Caillou ». Au plus proche de l’eau, au bord d’îlots de carte postale, avec la chaîne centrale en arrière-fond : sur sa planche, on admire les paysages sous un nouvel angle !

Les meilleurs spots de kitesurf en province Sud

  • La plage du Méridien à Nouméa : un haut lieu du kitesurf en mode freestyle. Il faut quand même savoir remonter au vent, donc peu indiqué pour ceux qui débutent totalement.
  • L’îlot Maître : le platier de deux kilomètres en fait un excellent terrain de jeu, particulièrement adapté aux débutants.
  • La plage de Poé : immense platier d’eau turquoise, où vous ne risquez pas d’être trop près des autres ailes. Idéal pour débuter, mais aussi pour vous essayer au freestyle.
  • L’îlot Ténia : un spot connu pour le freestyle et pour les vagues, accessible à tous. Possibilité de camper sur place.
  • La plage de Ouano : un spot polyvalent, conseillé à marée haute.
  • Aquarêve : situé à Nouméa, la mise à l’eau s’avère assez délicate pour les débutants.
  • Îlot Goéland & îlot Signal : des îlots de rêve où l’on peut combiner kitesurf, snorkeling et détente. L’îlot Goéland est autorisé seulement de mars à septembre.

Kitesurf en province Sud : un paradis préservé

Peu profondes, les eaux du lagon permettent aux amateurs de glisse d’apprécier poissons et coraux qui se trouvent sous eux. En kitesurf, on rencontre en effet facilement les animaux marins : tortues, dauphins, dugongs, etc. Les spots de kite de province Sud sont nichés dans des endroits de rêve : près des îlots Maître, Goéland et Signal, sur le lagon plat et turquoise de Poé ou de Ouano, devant la plage de l’hôtel Méridien… Il est possible de combiner sa passion pour la glisse et le vent à une visite des environs, sur terre, en mer et dans les airs. Malgré la beauté des lieux de pratique, vous constaterez rapidement qu’il y a peu de monde sur les spots. Vous pouvez donc vous faire plaisir en freestyle sans risquer de gêner votre voisin. Les débutants disposent aussi d’espace, ce qui est rassurant pour apprendre à diriger son aile grâce au vent.

Smile

Un conseil : le lagon regorge de tortues marines qui sont aussi des espèces menacées. Prudence donc lorsque vous pratiquez : certaines finissent tristement écorchées par les planches de kite lancées à toute allure sur l’eau, notamment les kite foil.

Prendre des cours de kitesurf en province Sud

Vous voulez réaliser votre rêve d’enfant ? Avant de vous envoler en glissant sur l’eau, l’idéal est de s’initier auprès d’un professionnel aguerri. Vous apprendrez non seulement à connaître la matériel et les premières sensations de glisse, mais aussi les rudiments de sécurité essentiels. En province Sud, trois écoles de kite proposent des cours pour débuter : Vakarm, Kite Surf Attitude et Nouméa Kite School. Les différentes formules devraient rapidement vous permettre de réaliser le waterstart (se lever hors de l’eau pour glisser), les jibes (virages) et la remontée au vent. Apprendre à faire du vent son allié pour s’élever au-dessus des vagues n’est pas si simple au début, mais vous verrez que vous parviendrez rapidement à de belles sensations !

Le Kitesurf : une discipline pour tous

En Nouvelle-Calédonie, le kitesurf est accessible à tous, du débutant au champion international. Certains spots sont particulièrement indiqués pour débuter, comme l’îlot Maître ou Poé. Près des plages ou des îlots, on peut faire d’agréables pause au milieu de sa session. Il est facile de combiner week-ends détente en famille ou entre amis, et pratique du kite. Quand on ne kite pas directement à Nouméa, il y a toujours une possibilité de camper à proximité du spot de glisse. Le kitesurf est aussi un sport convivial. La discipline fait de plus en plus d’adeptes de tous horizons : femmes, hommes, adultes, adolescents, enfants… En groupe, les conseils se partagent, on admire les progrès des uns et les sauts des autres. L’entraide est toujours présente sur la plage, quand il s’agit de démêler les lignes ou de lancer l’aile au vent.

Smile

Un conseil : prenez votre licence auprès de la Fédération Française de Voile Libre (FFVL). Ainsi, vous serez couvert en cas d’accident matériel ou corporel !

Un spectacle à admirer

Les meilleurs kitesurfeurs de Nouvelle-Calédonie et du monde entier viennent s’entraîner sur les spots, notamment de novembre à mars. Pour les non-initiés, le spectacle vaut à lui seul le coup d’œil : des planches réhaussées par des foils qui glissent à toute allure sur le lagon, des sauts spectaculaires… Les figures freestyle vous en mettent plein la vue. Si vous débutez, nul doute que cela vous donnera encore plus envie de vous lancer à la conquête du vent ! Vous pratiquez le kitesurf à un haut niveau ? En plus de vous essayer à toutes sortes de prouesses techniques sur les spots habituels, vous pourrez également participer aux événements organisés en province Sud : Bluescope Race, coupe du monde de kitesurf freestyle… Le bonheur des compétiteurs n’a d’égal que celui de leurs spectateurs !

Des conditions optimales toute l’année

Des vents réguliers issus des alizés typiques des régions tropicales soufflent sur le lagon calédonien. Renforcés par du thermique, ils sont parfaits pour la pratique du kitesurf. De plus, la barrière de corail joue un rôle protecteur face aux grosses houles qui peuvent survenir du large. La météo se montre ensoleillée toute l’année… Finalement, rares sont les périodes où l’on ne peut monter sur sa planche !

En province Sud, on trouve de bonnes écoles pour faire ses premiers pas, des magasins où louer, acheter et faire réparer son matériel. Les transports pour se rendre sur les spots s’avèrent faciles. Les kitesurfeurs du monde entier ne s’y sont pas trompés en faisant de la Nouvelle-Calédonie une de leur destination préférée. Nombre de sportifs de haut niveau viennent ainsi s’entraîner dans les eaux du lagon. Les kitesurfeurs calédoniens figurent parmi les meilleurs au monde !

Smile

À noter : si l’on peut pratiquer le kitesurf toute l’année, la meilleure période reste celle qui s’étend de novembre à mars, lorsque les alizés sont plus forts et les températures au plus chaud.

Articles

Le meilleur de la Province Sud
Nos suggestions