© NCTPS

Hors des sentiers battus

Envie de voyager autrement ? La province Sud a de quoi satisfaire toutes les envies d’évasion et d’insolite ! Sensations uniques, immersion en nature sauvage, nuits en hébergement atypique, partage des traditions, expérience gustative… Il existe bien des façons de découvrir la Nouvelle-Calédonie de manière originale, loin des clichés et du tourisme de masse. Pour rendre votre séjour inoubliable, nous vous avons préparé une liste des 10 meilleures expériences hors des sentiers battus à faire en province Sud !

1. Faire le plein d’adrénaline

En parachute

La chute libre au-dessus du lagon calédonien reste un « must » pour tous les amateurs de sensations fortes. Pour autant, soyez rassuré : c’est un sport aérien sûr et encadré. à plus de 3 500 mètres d’altitude, c’est le moment du grand saut ! À 200 km/h, place aux sensations fortes ! Vous profitez de quelque 40 secondes de liberté absolue. Puis, le parachute s’ouvre et vous contemplez le paysage exceptionnel sous votre voile. Les plus téméraires pourront même prendre les manettes pendant quelques secondes. À l’atterrissage, vous n’aurez qu’une envie : recommencer !

En ULM, hydravion ou hélicoptère

Survoler les plus beaux paysages de province Sud peut aussi se faire à bord d’un aéronef ! En ULM ou en hélicoptère, la sensation de liberté se mêle parfaitement à la contemplation du paysage… À Poé, il est même possible d’amerrir sur le lagon en hydravion, si les conditions météorologiques le permettent. Se poser sur la surface de l’eau turquoise et voler assez bas pour apercevoir tortues et raies mantas procure des émotions incroyables, entre adrénaline et émerveillement ! Nul doute que vous vous souviendrez longtemps de votre petite session dans les airs ! Des départs en ULM sont possibles depuis Nouméa, La Foa ou Poé (Nouméa pour l’hélicoptère).

2. S’enfoncer dans la nature sauvage

Découvrir la Chaîne centrale et son paysage montagnard

Avec sa Chaîne centrale, ses sentiers reculés, ses pistes sauvages, la province Sud vous promet des découvertes authentiques, dont vous serez seul à profiter. Vous aimez marcher ? La variété de randonnées balisées est impressionnante ! Pour peu que vous soyez un peu sportif, les sommets de la Chaîne vous sont accessibles. L’ascension du Mont-Dore, la randonnée du plateau de Dogny… Des parcours endurants, certes, mais à l’arrivée, le panorama récompense tous les efforts fournis ! Pour une expérience immersive, prenez le temps de parcourir le sentier de grande randonnée GR Sud. De Prony à Dumbéa, vous irez de surprise en surprise ! Vous préférez un autre moyen de déplacement ? Pourquoi ne pas monter à cheval ? Vous irez ainsi plus loin en moins de temps. Depuis La Foa ou Bourail, vous pouvez faire l’expérience de traverser la Chaîne, ou de vous baigner sur les plages avec votre monture !

Longer le littoral rocheux de la Côte Oubliée

Une des expériences les plus sauvages de Nouvelle-Calédonie consiste à longer les rives du Grand Sud en kayak, le long de la Côte Oubliée… Depuis la surface de l’eau, vous découvrez la nature de manière totalement différente, avec cette sensation d’être seul au monde. Sur 4 jours et près de 65 km de navigation, vous vous sentirez tel Robinson Crusoé : bivouac sauvage, snorkeling, pêche du jour… L’aventure est au rendez-vous !

Parcourir la province Sud en 4×4 et prendre des chemins détournés

Arpenter le Grand Sud en 4×4 vous ouvre les portes des coins impossibles à rejoindre en voiture standard. Avec un guide, vous profitez des explications sur les zones visitées. Un repas local est prévu dans ces excursions. Finalement, c’est une autre manière d’explorer les endroits les plus méconnus de la plupart des habitants eux-mêmes.

3. Découvrir un monde silencieux dans le lagon inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

Dans le lagon calédonien, près de la barrière de corail, l’émerveillement est au rendez-vous. Plonger au milieu des raies mantas, partir à la rencontre des créatures sous-marines, admirer les récifs coralliens… Beaucoup de personnes en rêvent, mais peu ont la chance de vivre ces moments uniques ! La bonne nouvelle en Nouvelle-Calédonie, c’est que ce rêve est accessible en plongée sous-marine, ou simplement muni d’un masque et d’un tuba ! Encadré par un guide professionnel, vous découvrirez des endroits insoupçonnés : épaves de navires échoués, nurserie de requins, tombants peuplés des créatures du lagon… À chaque rencontre avec les animaux marins, la magie opère.

Alors, prêt à plonger dans le plus grand lagon du monde ? Découvrez les meilleurs spots de province Sud dans notre article consacré à la plongée et au snorkeling !

4. Oser tester de nouvelles saveurs

Vous êtes plutôt du genre gourmand ? Ouvrez grand vos papilles : des saveurs typiques et insolites vous attendent ! Parmi les produits emblématiques de la province Sud, la viande de cerf se déguste partout sur la côte Ouest. Goûtez donc aux délicieuses saucisses de cerf ! Où ça ? À la charcuterie de Nessadiou par exemple. Située sur une exploitation de 210 hectares proche de Bourail, la visite de la ferme vaut le détour. Mais l’expérience culinaire la plus insolite consiste à goûter le ver de bancoule. Participer à la Fête du ver de bancoule à Farino en septembre représente la meilleure occasion de tester cette saveur gustative surprenante ! Cru, cuit, flambé au Pastis, à vous de choisir votre recette !

Smile

Un conseil : prévoyez de l’argent en espèces pour acheter les produits vendus dans les fermes, sur les stands de foire et sur les bords de route.

5. Plonger au cœur du monde broussard

Sur la côte Ouest, à Boulouparis, Bourail, La Foa, la culture des stockmen, ces éleveurs de bétail aux traditions bien ancrées, saura vous surprendre et vous faire découvrir une autre facette de la Nouvelle-Calédonie ! Loin des images de plages de cocotiers, dans les plaines et les champs immenses, un art de vivre s’est forgé au fil du temps. Pour l’approcher, assistez au rodéo lors d’une foire broussarde, participez à un barbecue lors de la visite d’un ranch ou nourrissez le bétail… Dans les exploitations fermières, les propriétaires vous conteront leur histoire, transmise de génération en génération.

6. Partager un moment de vie en tribu

Loin de l’agitation urbaine, plongez au coeur de la vie d’une tribu et découvrez des traditions séculaires intimement mêlées à la nature. Réveillez-vous au chant du coq, et partagez le quotidien des habitants. Au milieu d’une végétation luxuriante, vous apprendrez à faire du tressage, vous cuisinerez et mangerez le fameux bougna, le plat traditionnel mélanésien, vous dormirez en case traditionnelle. Mais surtout, vous aurez là l’occasion unique de mieux comprendre la culture Kanak, ses mythes, ses rites et ses coutumes.

Smile

Conseil : n’oubliez pas de prévoir de quoi faire la coutume à votre arrivée : un peu d’argent liquide, un morceau de tissu, des cigarettes ou un produit de votre région d’origine…

La Nouvelle-Calédonie, ce sont surtout des hommes et des femmes, qui, par leur culture, enrichissent ce petit fragment de paradis.

Raphaël de Casabianca, réalisateur et globe-trotteur

7. Pique-niquer sur un îlot

Quitter la terre ferme pour prendre le large, quoi de mieux pour prendre goût à la liberté ? La province Sud de Nouvelle-Calédonie compte un très grand nombre d’îlots, sauvages et déserts. Si certains ne sont pas accessibles, d’autres en revanche permettent de pique-niquer, voire de camper sur place. Les plus proches de Nouméa, comme l’Îlot Signal ou Larégnère offrent l’avantage d’être à seulement quelques minutes de taxi-boat. À Boulouparis, Bourail, La Foa, Thio ou l’Île des Pins, vous accéderez à des îlots extrêmement peu fréquentés, comme l’Îlot Ténia, l’Île Verte ou l’Îlot Konduyo. Mais l’îlot le plus atypique est sans doute l’Îlot Casy. Isolé dans le Grand Sud, il abrite des vestiges de l’époque du bagne recouverts par une végétation luxuriante.

8. Faire l’expérience d’une nuit à la belle étoile

Dormir à la belle étoile dans des lieux d’exception, faire l’expérience d’un hébergement atypique, bivouaquer en pleine nature… Autant de manière de s’évader de sa routine quotidienne ! Muni d’un simple sac de couchage, dormez sur les hauteurs de la rivière La Nera, ou sur un des nombreux îlots accessibles en taxi-boats. Loin des lumières de la ville, vous bénéficierez d’un ciel étoilé merveilleux. Amusez-vous à repérer les constellations de l’hémisphère sud !

Top des hébergements insolites en province Sud :

9. Replonger dans l’histoire du bagne

Témoins de l’histoire calédonienne, de nombreux sites, parfois totalement méconnus des visiteurs, sont à découvrir d’urgence ! À Nouméa, un très beau parcours vous emmène sur les traces des plus anciennes villas coloniales du Faubourg Blanchot. Bâties par les colons et les forçats à la fin du XIXe siècle, elles ont contribué à forger l’identité de l’architecture calédonienne. Partout en province Sud subsistent aussi des vestiges de l’époque du bagne. On les trouve dans les lieux d’exposition, comme au Fort Teremba ou au Musée de Bourail, mais aussi au détour de sentiers de randonnées, notamment dans le Grand Sud.

10. Visiter une mine en activité

Avez-vous déjà pénétré dans une mine ? Si ce n’est pas le cas, rendez-vous sur la côte Est, du côté de Thio ! Le nickel est ancré dans le paysage calédonien, et son exploitation a marqué l’histoire de la Grande Terre. À Thio, vous aurez l’occasion unique de visiter la plus ancienne mine à ciel ouvert du monde ! En activité depuis 1880, la Mine du Plateau vous ouvre ses portes une fois par mois. Une manière originale d’en apprendre davantage sur le patrimoine historique et minier de la Nouvelle-Calédonie.


Articles

Le meilleur de la Province Sud
Nos suggestions