© Oneye Production

Spots de baignade en rivière

Envie d’une pause rafraîchissante ? Partez pour une baignade en eau douce, dans les rivières de la province Sud. Découvrez les cours d’eau qui se jettent dans la mer, les petits creeks nichés dans le creux des vallées, les cascades secrètes. Profitez des bassins creusés naturellement ou tentez l’aventure d’une sortie kayak ou stand-up paddle. Au pied de la chaîne centrale et jusqu’aux abords du lagon, nombreuses sont les possibilités de s’offrir un moment de détente en rivière.

Une baignade proche de Nouméa, à la rivière de Dumbéa

Si vous cherchez un coin de baignade en eau douce pas loin de Nouméa, la rivière de la Dumbéa est l’endroit tout indiqué. L’eau y est fraîche, idéal en pleine saison chaude, et surtout, elle est très limpide. L’eau prend des couleurs turquoise, ce qui contraste avec la terre rouge des sentiers. Avec le vert de la végétation, le cadre est de toute beauté ! Le parc naturel de la Dumbéa est protégé depuis 2013, dans le but de préserver les richesses naturelles de la province Sud. De nombreux trous d’eau sont accessibles sur la rivière. Même si le week-end, les familles viennent pique-niquer et s’y détendre, la foule n’est jamais trop dense. Il suffit de marcher un peu plus pour trouver « sa » piscine naturelle, à l’écart du monde et du bruit.

Quelques spots de baignade en rivière de Dumbéa :

  • Les Marmites de Dumbéa : ce sentier facile serpente le long de la rivière, puis part à flanc de montagne, jusqu’à l’ancien barrage de Dumbéa. Il alimentait auparavant la ville de Nouméa en eau. Les paysages des massifs des Koghis et des cascades au loin complètent ce cadre verdoyant. Le point de vue depuis le barrage est magnifique.
  • Le Trou des Nurses : bassin naturel idéal pour la baignade. Situé sur la route de Koé, dans la vallée de la Couvelée, son nom a été donné en mémoire des infirmières américaines qui travaillaient non loin de cet endroit et qui venaient s’y rafraîchir durant la Seconde Guerre mondiale.
  • Le Parc Fayard : plus familial, ce parc permet de se reposer et de se détendre au milieu d’une grande pelouse, au bord de la rivière. Il est possible d’y louer des kayaks et des paddles pour allier sport et farniente. L’eau peu profonde au bord des berges est parfaite pour les enfants.

SmileLe saviez-vous ? Depuis décembre 2019, un judicieux système de navettes gratuites permet de rejoindre la rivière de la Haute-Dumbéa depuis le Parc Fayard. Les voitures ne peuvent plus se garer au parc provincial et le stationnement au trou des Nurses est limité.

Baignade à Boulouparis

Située à environ 50 km de Nouméa, juste après l’aéroport, la vallée de la Tontouta est aussi un spot où l’on peut se baigner facilement. On accède à la rivière de la Tontouta directement depuis le pont de la RT1, la route principale de la Grande Terre. Le week-end, impossible de louper le lieu : de nombreux baigneurs s’y trouvent et on voit même des enfants et des adolescents sauter dans l’eau depuis le pont. Quelques kilomètres plus loin, c’est la rivière de la Ouenghi qui devient prétexte à des bains rafraîchissants. S’il y a beaucoup de propriétés privées, certains prestataires proposent l’accès à des sites de baignades. Les paillottes de la Ouenghi proposent ainsi la location de kayaks pour aller sur la rivière.

Les rivières du Grand Sud

S’il est bien une destination aventure par excellence, c’est bien le Grand Sud de la Nouvelle-Calédonie ! Parmi les nombreuses activités auxquelles on peut s’essayer, celles en rivière sont parmi les plus prisées. Il y a d’abord le Parc Provincial de la Rivière Bleue, où l’on peut se baigner et pratiquer le canoë-kayak. Sur la route menant au parc, vous traverserez la rivière des Pirogues, un spot très apprécié pour une halte rafraîchissante. Un peu plus loin, le site de la Netcha, situé au bord de la rivière du même nom révèle aussi des spots aménagés d’où l’on peut sauter, nager, faire du kayak, en plus d’y camper ou d’y pique-niquer. Pour y accéder, vous devrez acheter un ticket, qui vous permettra d’accéder à des aires aménagées et des autres points d’intérêt du site. La cascade de Wadiana (ou chutes de Goro) est un autre spot facile d’accès, avec des bassins naturels parfaits pour faire trempette.

Et pour une baignade originale, pourquoi ne pas essayer les sources d’eau chaude autour de Prony ? Il y a en tout trois sources thermales aux eaux sulfureuses. Parmi elles, celle de la baie de Carénage est très facile d’accès et dispose d’un ponton où l’on peut accoster si on arrive en kayak ou en annexe de bateau.

Smile

Un conseil : renseignez-vous avant de vous rendre aux sources d’eau chaude. Elle est parfois interdite à la baignade en raison d’un taux de soufre trop important.

Aventure et baignade au Parc Provincial de la Rivière Bleue

Dans le parc, on trouve de beaux trous d’eau du côté de la Rivière Blanche. L’avantage est que l’on peut y accéder en voiture, ce qui est pratique pour acheminer son pique-nique. Du côté Rivière Bleue, les navettes gratuites du parc vous déposent à différents endroits stratégiques. Nombre des arrêts desservis débouchent sur de belles marmites, trous et espaces de baignade. Le cadre est sauvage et propice à l’observation de la faune endémique, à l’instar du célèbre cagou. Des prestataires comme Sud Loisirs ou Aventure Pulsion organisent des sorties kayaks de toute beauté sur la rivière. L’excursion en kayak dans la forêt noyée les soirs de pleine lune est un incontournable. Ne manquez pas de vivre ces instants magiques hors du temps, entre les arbres immergés dans l’eau.

Au plus près de la chaîne du côté de Thio

Changement de décor à Thio. En traversant la chaîne, sur la route qui serpente de Boulouparis à Thio, des cours d’eau sillonnent les montagnes. De nombreux creeks, à l’instar du creek des Japonais, sont parfaits pour une halte rafraîchissante. Les petites cascades du creek Vincent ou le trou d’eau de la Tô De offrent petites cascades et possibilités de baignade. À la tribu de Ouindo, vous pourrez également accéder (avec autorisation) à une source d’eau chaude.

La Foa, Sarraméa, Farino, Moindou : de cascades en bassins

Les Stations Vertes de La Foa, Farino et Moindou comptent de jolis lieux de baignade en rivière. À La Foa, vous pourrez profiter des spots de baignade lors d’un accueil en tribu. En effet, l’eau étant nécessaire pour les champs, les tribus sont souvent installées au bord des creeks, comme à Oui Poin, Katricoin ou Oua Tom. Du côté de Farino, la cascade du même nom est accessible après une petite balade. À Sarraméa, on peut profiter d’un bon bain à la Marmite de Géant. Celle qu’on nomme aussi Trou Feuillet ou Cuve de Sarraméa est en effet un grand bassin avec toboggan naturel. On y parvient après une marche très facile au départ de l’hôtel Évasion. Enfin, du côté de Moindou, une promenade permet d’atteindre la Moindou avec baignade possible près du barrage.

Bourail, entre plages et rivières

Si la région de Bourail est avant tout connue pour son lagon et son récif corallien, elle recèle pourtant des trésors cachés. C’est le cas de la cascade de Ny. À environ trente minutes de Bourail, une famille de la tribu de Pothé vous accueille sur ses terres. En compagnie de vos hôtes, vous découvrez une jolie cascade et une succession de trous d’eau parfaits pour la baignade. Vous pouvez y pique-niquer ou réserver votre repas à partager. Baignade et sieste font partie du programme. Si le cœur vous en dit, votre guide-hôte se fera également un plaisir de vous emmener faire une petite randonnée à la découverte des pétroglyphes et des cascades cachées dans la forêt. Parmi les autres lieux merveilleux pour se baigner en eau douce, ne manquez pas :

Articles

Le meilleur de la Province Sud
Nos suggestions