Voir les photos (6)

GRNC1 Étape n°4C : du refuge de Ouénarou au refuge des Tristaniopsis (par la vallée de la rivière Bleue)

Loisirs sportifs, Sports pédestres, Itinéraire de randonnée pédestre, Itinéraire de Trail à Yaté
21.7 km
Aller simple / Itinérance
Pédestre
6h
Moyen
  • Ce parcours alternatif assez long relie directement le refuge de Ouénarou à celui des Tristaniopsis. Il escalade les monts Pouédihi et Gwé Daru. Points de vue sur le Lac de Yaté. Puis il remonte le cours de la Rivière Bleue jusqu’au Pont Germain.

  • Entrée du Parc Provincial de la Rivière Bleue payante

    Du refuge de Ouénarou à l’aire de Bon Secours (5,4 km – 2 h 15)

    D Refuge (GPS : 678 563 – 7 549 260 ; alt. 178 m) : rejoindre la route principale et prendre à gauche pour atteindre le guichet de l’administration du Parc.

    1 Guichet (GPS : 678 602 – 7 549 470 ; alt. 182 m) : lieu de passage obligé pour régler les droits d’entrée et d’utilisation des équipements liés au GR® NC1 et au Parc. Emprunter la passerelle en bois.

    2...
    > Entrée du Parc Provincial de la Rivière Bleue payante

    Du refuge de Ouénarou à l’aire de Bon Secours (5,4 km – 2 h 15)

    D Refuge (GPS : 678 563 – 7 549 260 ; alt. 178 m) : rejoindre la route principale et prendre à gauche pour atteindre le guichet de l’administration du Parc.

    1 Guichet (GPS : 678 602 – 7 549 470 ; alt. 182 m) : lieu de passage obligé pour régler les droits d’entrée et d’utilisation des équipements liés au GR® NC1 et au Parc. Emprunter la passerelle en bois.

    2 Maison du Parc (GPS : 678 525 – 7 549 495 ; alt. 182 m) : la contourner par la gauche et rejoindre une ancienne piste de débardage qui longe, vers le Sud, une forêt en rive gauche d’un creek, puis s’engage dans un petit vallon boisé. Le sentier monte, serpente dans un thalweg peuplé de vieux chênes gommes au tronc blanchi par le temps et rejoint une ancienne piste. Après un virage à droite très prononcé, rejoindre une intersection. Monter à gauche vers un carrefour. Prendre à gauche (> négliger la mauvaise piste, à droite). Suivre, vers l’Ouest, celle qui est balisée et bordée de vieilles grumes abandonnées. Gagner une intersection. Prendre à droite la trace montante (> ignorer la piste descendante, à gauche). À l’intersection suivante, prendre à droite en épingle. Progresser quelques dizaines de mètres à niveau. Traverser deux thalwegs boisés. À la sortie du second, attaquer la montée en lacets sur le flanc dégarni [> belle vue sur le lac de Yaté]. Déboucher sur un point dominant.

    3 Épaule (GPS : 677 503 – 7 549 896 ; alt. 385 m) : après une pause (cairn), le sentier reprend sa lente montée en serpentant dans le maquis et fait jonction avec une piste couverte de blocs de couleur rouille [> éléments de cuirasse ferrugineuse démantelés] ou de couleur ocre [provenant des affleurements de péridotites, riches en nickel]. Tourner à gauche pour monter. Et, dans le talus de pierraille, suivre un sentier qui coupe les lacets de la piste (plusieurs cairns). Reprendre pied sur la piste. Gagner le col au Nord du Gwé Daru.

    4 Col Timba (GPS : 677 074 – 7 549 976 ; alt. 493 m) [> point de vue très venteux, le Tristaniopsis glauque (Tristaniopsis glauca) y est commun] : plonger ensuite vers la Vallée de Bon Secours, en suivant la piste jusqu’à une croupe ; la contourner par le Sud-Ouest.

    5 Bifurcation (GPS : 676 750 – 7 550 516 ; alt. 340 m) : virer à gauche et ignorer le chemin qui file vers le Nord-Ouest. À l’intersection suivante (GPS : 676 357 – 7 550 371), partir droit devant (> ignorer la piste horizontale, à droite, non balisée). Chercher l’entrée d’un sentier (GPS : 676 315 – 7 550 371). Quitter la piste qui descend droit dans la pente et prendre le sentier à gauche dans le maquis. Entrer dans une petite forêt claire. Traverser un creek souvent sec. Franchir un autre creek plus ombragé. Atteindre la jonction avec un sentier botanique.

    6 Sentier du Palmetum (GPS : 676 042 – 7 550 213 ; alt. 200 m) : prendre à gauche. Arriver à un faré (zone aménagée et panneau d’information). Poursuivre vers la gauche. À l’intersection suivante, prendre à gauche vers l’aire d’accueil.

    De l’aire de Bon Secours au Pont Germain (12,5 km – 2 h 45)

    7 Aire d’accueil de Bon Secours (GPS : 675 877 – 7 549 964 ; alt. 190 m) [parking, WC, point d’eau] : rejoindre la piste principale carrossable. Prendre vers l’Ouest et franchir le creek.

    8 Pont des Trois-Fûts (GPS : 675 782 – 7 549 957 ; alt. : 189 m) : immédiatement après, prendre à gauche, puis à droite vers le sentier balisé qui progresse en contre-haut de la piste carrossable. Franchir un ponceau pour traverser un petit creek. Rejoindre la piste ; la traverser et entrer de nouveau dans le maquis pour couper une longue courbe. Retrouver la piste, traverser pour revenir sur le talus Ouest, en contre-haut. Revenir vers la piste, traverser et entrer encore dans le maquis pour un raccourci qui rejoint la piste principale un peu plus loin ; la suivre vers le Nord sur un peu plus de 100 m pour atteindre la zone d’accueil et d’activités.

    9 Pont Pérignon (GPS : 675 651 – 7 551 851 ; alt. : 170 m) : traverser [>WC, point d’eau, panneau d’information]. À la sortie, longer vers le Nord la piste carrossable.

    10 Intersection (GPS : 675 599 – 7 552 320 ; alt. : 173 m) : prendre à droite (> la piste de gauche file vers la Forêt du Mois de Mai et le sentier éponyme) et suivre la piste carrossable.

    11 Intersection (GPS : 676 750 – 7 552 349 ; alt. : 175 m) : quitter la piste principale et monter à gauche.

    12 Col (GPS : 676 653 – 7 552 760 ; alt. : 212 m) [> un sentier sur la droite mène à une tour d’observation dotée de tables d’orientation, vue sur la Forêt Noyée] : rejoindre la piste en contrebas.

    13 Bifurcation (GPS : 676 441 – 7 552 921 ; alt. : 173 m) : prendre à gauche et suivre la bonne route vers le Nord-Ouest.

    14 Cabine téléphonique (GPS : 675 048 – 7 554 173 ; alt. : 182 m) : elle est située à l’entrée de la forêt [> fortes chances d’apercevoir des cagous à condition d’être silencieux]. La piste ombragée par la forêt dense et humide longe la rive droite de la rivière Bleue, coulant silencieusement entre ses berges de terre rouge.

    15 Mise à l’eau du Camp Bloc (GPS : 674 015 – 7 554 715 ; alt. : 182 m) [> lieu de baignade ; vestige d’un gué créé, il y a trente ans, pour atteindre la rive gauche et la Vallée de la Pourina] : marcher en restant sur la piste carrossable.

    16 Sentier du Grand Kaori (GPS : 672 925 – 7 555 425 ; alt. : 191 m) : (sentier botanique) poursuivre jusqu’à l’aire d’accueil.

    17 Gué de la Pourina et sentier des Trois-Forêts (GPS : 672 200 – 7 555 580 ; alt. : 207 m) : (aire de piquenique et de baignade) continuer sur la piste carrossable.

    18 Sentier Nothofagus et sentier des Méliphages (GPS : 671 453 – 7 555 128 ; alt. : 182 m) : rejoindre la zone du pont.

    Du Pont Germain au refuge des Tristaniopsis (3,8 km – 1 h)

    19 Pont Germain (GPS : 670 958 – 7 555 085 ; alt. 185 m) [> agréable zone de bivouac à proximité de la rivière ; faré, WC, point d’eau ; à cet endroit, il n’est pas rare d’observer des cagous habitués à la présence humaine] (> les baigneurs doivent être vigilants. Des crues soudaines peuvent survenir par fortes pluies. La couverture GSM devient aléatoire, voire inexistante) : traverser le pont vers le Nord. Continuer vers l’Ouest [> borne d’appel d’urgence] sur la piste carrossable, puis la quitter.

    20 Bifurcation (GPS : 670 538 – 7 555 292 ; alt. : 195 m) [> départ du sentier de la Source] : abandonner la piste carrossable [> cabine téléphonique] pour prendre à droite au niveau du panneau d’information. Une ancienne piste de débardage monte en progressant vers l’Ouest, à la base de la Montagne Bleue (Gwé Buru). Rejoindre un creek (> traversée sur les blocs très glissants par temps humide). Poursuivre en sous-bois entre népenthès et droseras [> plantes carnivores originales mais très communes] et rejoindre la piste forestière.
    > Section commune avec le sentier de la Source, balisé en jaune.

    21 Barrière (GPS : 669 118 – 7 555 785 ; alt. 233 m) [> panneau d’information] : prendre à droite. Le parcours emprunte une ancienne piste forestière qui serpente sur la rive gauche, entre 40 et 60 m d’altitude, en contre-haut de la rivière Bleue. Traverser un radier bétonné et atteindre la fin de l’étape.

    22 Refuge des Tristaniopsis (GPS : 668 489 – 7 556 681 ; alt. : 265 m) : il est installé au calme dans la forêt, à l’extérieur d’une courbe de la piste. [> joli creek à moins de 100 m au Nord-Est, point d’eau fraîche et borne d’appel d’urgence].

    © Texte Jean Francis Clair
    Cotation FFrandonnée®
    * Effort : IBP 71 peu difficile (orange)
    * Technicité : assez facile (bleu clair)
    * Risque : assez faible (bleu)
    * Cotation globale : peu difficile (orange)
  • Complément géolocalisation
    Situation du départ : sur la RP 3, après le pont de la Rivière la Coulée, prendre la direction de Yaté. Dépasser le col de Mouirange, franchir le Pont Gaüzère pour atteindre la bifurcation à gauche vers le Parc Provincial de la Rivière Bleue et son entrée par Ouénarou.

    Parking : site de Ouénarou
  • Environnement
    • En forêt
    • Vue lac
    • Au bord de l'eau
    • Vue panoramique
  • Langues parlées
    • Français
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Prestations
  • Equipements
    • Aire de pique-nique
    • Salle hors-sac
    • Parking
    • Parking gratuit
Nos suggestions