Voir les photos (5)

GRNC1 Étape 4B : de Ouénarou au refuge des Tristaniopsis (par les crêtes)

Loisirs sportifs, Sports pédestres, Itinéraire de randonnée pédestre à Yaté
23.7 km
Aller simple / Itinérance
  • Ce parcours relie directement le refuge de Ouénarou à celui des Tristaniopsispar les contreforts des monts Pouédihi et Ouénarou puis la crête séparant la vallée de la Rivière Bleue de celle de la Rivière Blanche. Plusieurs points de vue époustouflants.

  • Du Refuge de Ouénarou au Pont Pérignon (7,5 km – 3 h)

    D Refuge (GPS : 678 563 – 7 549 260 ; alt. 178 m) [ huit couchages] : rejoindre la route et prendre à gauche vers le guichet du Parc.

    1 Guichet (GPS : 678 602 – 7 549 470 ; alt. 173 m) [ lieu de passage obligé pour régler les droits d’entrée] : suivre la passerelle en bois.

    2 Maison du Parc (GPS : 678 525 – 7 549 495 ; alt. 182 m) : la contourner par la gauche et rejoindre une ancienne piste de débardage qui longe un creek en...
    Du Refuge de Ouénarou au Pont Pérignon (7,5 km – 3 h)

    D Refuge (GPS : 678 563 – 7 549 260 ; alt. 178 m) [> huit couchages] : rejoindre la route et prendre à gauche vers le guichet du Parc.

    1 Guichet (GPS : 678 602 – 7 549 470 ; alt. 173 m) [> lieu de passage obligé pour régler les droits d’entrée] : suivre la passerelle en bois.

    2 Maison du Parc (GPS : 678 525 – 7 549 495 ; alt. 182 m) : la contourner par la gauche et rejoindre une ancienne piste de débardage qui longe un creek en rive gauche, vers le Sud. S’engager dans un petit vallon boisé. Le sentier monte parmi de vieux chênes gommes (Arillastrum gummiferum) aux troncs blanchis et rejoint une ancienne piste. Après un virage à droite très prononcé, atteindre une intersection. Monter à gauche vers un carrefour. Prendre à gauche (> ignorer la piste non balisée à droite). Suivre, vers l’Ouest, celle qui est balisée et bordée de vieilles grumes. Gagner une intersection. Prendre à droite la trace montante (> ignorer la piste descendante, à gauche). À l’intersection suivante, prendre à droite en épingle. Progresser quelques dizaines de mètres à niveau.
    Traverser deux thalwegs boisés. À la sortie du second, s’engager dans la montée en lacets sur le flanc [> belle vue sur le Lac de Yaté]. Déboucher sur un point dominant.

    3 Épaule (GPS : 677 503 – 7 549 896 ; alt. 385 m) : après une pause [> cairn], le sentier reprend sa lente montée en serpentant dans le maquis et fait jonction avec une piste couverte de blocs [> éléments de cuirasse ferrugineuse démantelée ou provenant des affleurements de péridotites, riches en nickel]. Tourner à gauche pour monter. Et, dans le talus de pierraille, suivre un sentier qui coupe les lacets [> plusieurs cairns]. Reprendre pied sur la piste. Gagner le col (> assez bonne couverture GSM).

    4 Col Timba (GPS : 677 074 – 7 549 976 ; alt. 482 m) [> point de vue venteux, le Tristaniopsis glauque (Tristaniopsis glauca) y est commun] : plonger ensuite vers la vallée de la Rivière de Bon Secours, en suivant la piste jusqu’à une croupe ; la contourner par le Sud-Ouest.

    5 Bifurcation (GPS : 676 750 – 7 550 516 ; alt. 328 m) : virer à gauche et ignorer le chemin non balisé qui file vers le Nord-Ouest. À l’intersection suivante (676 357 – 7 550 371), partir droit devant (> ignorer la piste à droite, non balisée) pour rejoindre un sentier (676 315 – 7 550 371) qui vire vers le Sud.
    Quitter la piste qui descend droit dans la pente et prendre le sentier à gauche dans le maquis. Entrer dans une petite forêt claire. Traverser un creek souvent sec. Franchir un autre creek plus ombragé. Atteindre la jonction avec un sentier botanique.

    6 Sentier du Palmetum (GPS : 676 042 – 7 550 213 ; alt. 180 m) : prendre à gauche. Arriver à un faré [> zone aménagée et panneau d’information]. Poursuivre vers la gauche. À l’intersection suivante, prendre à gauche vers l’aire d’accueil.

    7 Aire d’accueil de Bon Secours (GPS : 675 877 – 7 549 964 ; alt. 178 m) [> parking, WC, point d’eau] : rejoindre la piste principale carrossable. Obliquer vers l’Ouest et franchir le creek.

    8 Pont des Trois-Fûts (GPS : 675 782 – 7 549 957 ; alt. : 180 m) : immédiatement après, prendre à gauche, puis à droite vers le sentier balisé qui progresse en contre-haut. Franchir un ponceau. Le tracé passe tantôt à droite, tantôt à gauche de la piste principale puis la rejoint. La suivre vers le Nord sur plus de 100 m. Atteindre le pont.

    Du Pont Pérignon au Pont Germain (12,4 km – 5 h)

    9 Pont Pérignon (GPS : 675 650 – 7 551 792 ; alt. : 170 m) : traverser [> WC, point d’eau, panneau d’information]. À la sortie, longer vers le Nord la piste carrossable.

    10 Intersection (GPS : 675 599 – 7 552 315 ; alt. : 168 m) : prendre à droite, puis suivre la piste carrossable sur environ 500 m.

    11 Intersection (GPS : 676 115 – 7 552 352 ; alt. : 170 m) : quitter la piste principale et tourner à gauche (Nord-Ouest) pour emprunter la piste, commune avec celle du VTT, qui grimpe à flanc. Atteindre une épingle où le tracé vire franchement à droite (Est) en direction du fil de la crête (> assez bonne couverture GSM sur cette section).

    12 Crête (GPS : 675 974 – 7 552 745 ; alt. : 270 m) : à l’intersection, prendre à gauche (> tracé commun avec le sentier Kakariki). En marchant vers l’Ouest, atteindre une intersection.

    13 Selle (GPS : 675 608 – 7 553 020 ; alt. : 317 m) : contourner un mamelon (alt. 329 m) par le Nord et, à la jonction qui suit (à environ 280 m), laisser la fausse piste qui part à droite. Contourner un épaulement (alt. 324 m) par le Nord, puis poursuivre vers l’Ouest en contrebas de la crête. Atteindre une nouvelle selle et une intersection.

    14 Sentier Kakariki (GPS : 674 550 – 7 553 294 ; alt. 373 m) : tourner à gauche. Le sentier grimpe franchement et rejoint le fil de la crête. Puis il serpente en contournant quelques mamelons par le Nord ou par le Sud. Il traverse une petite forêt avant de faire jonction avec un sentier qui monte du fond de la vallée de la Rivière Bleue.

    15 Sentiers Dipodium et Nothofagus (GPS : 672 603 – 7 553 801 ; alt. 518 m) : continuer droit devant pour atteindre le point culminant où est installée une antenne VHF (alt. 563 m) qui couvre le Parc. Le parcours s’engage ensuite dans une paisible descente vers un épaulement qui domine les environs (alt. 484 m) [> joli point de vue vers la zone septentrionale du Parc Provincial de la Rivière Bleue]. Le sentier plonge en lacets vers le fond de la vallée de la Rivière Bleue.

    16 Intersection avec le sentier de la Mine du Mois de Mai (GPS : 671 071 – 7 553 956 ; alt. 402 m) : prendre à droite. La descente se poursuit dans la forêt, sur une partie commune avec le sentier de la Mine du Mois de Mai, jusqu’à une nouvelle bifurcation.

    17 Bifurcation (GPS : 670 726 – 7 553 716 ; alt. 327 m) :
    prendre à droite vers le Nord-Ouest et continuer à descendre pour rejoindre l’étape 5 du GR® NC1.

    18 Col à Gustave (GPS : 670 353 – 7 553 946 ; alt. 276 m) : jonction avec l’étape 5 du GR® NC1 (point 14). Prendre à droite. Parvenir à une intersection sur une épaule. Rester sur la piste principale pour descendre vers la vallée de la Rivière Bleue. À l’approche de la Rivière, le sentier infléchit sa trajectoire vers l’Est. À une intersection, prendre à droite. Le tracé longe la Rivière Bleue, sur sa rive droite. Après le sentier des Méliphages, continuer pour arriver au Pont Germain [> plusieurs farés avec coin feu, un BBQ, un bloc sanitaire avec douches et toilettes, des espaces pour les tentes. Bois de chauffe et poubelles. Couverture GSM aléatoire à l’arrêt de la navette du Parc].

    Du Pont Germain au Refuge des Tristaniopsis (3,8 km – 1 h)

    19 Pont Germain (GPS : 670 989 – 7 555 071 ; alt. 175 m) [> agréable zone de bivouac à proximité de la rivière ; faré, WC, point d’eau ; cagous habitués à la présence humaine] (> les baigneurs doivent être vigilants, des crues soudaines peuvent survenir par fortes pluies. La couverture GSM disparaît) : traverser le pont vers le Nord. Continuer [> borne d’appel d’urgence] sur la piste carrossable, puis la quitter.

    20 Bifurcation (GPS : 670 538 – 7 555 292 ; alt. : 192 m) [ > départ du sentier de la Source ; cabine téléphonique] : prendre à droite. Une ancienne piste de débardage monte à la base de la Montagne Bleue (Gwé Buru), en progressant vers l’Ouest. Rejoindre un creek (> traversée sur les blocs glissants par temps humide). Rejoindre en sous-bois la piste forestière (> section commune avec le Sentier de la Source, balisé en jaune).

    21 Bifurcation (GPS : 669 118 – 7 555 785 ; alt. 233 m) [> panneau d’information] : prendre à droite. Le parcours suit une ancienne piste forestière en contre-haut de la Rivière Bleue. Traverser un radier bétonné et atteindre la fin de l’étape.

    22 Refuge des Tristaniopsis (GPS : 668 489 – 7 556 681 ; alt. : 255 m) : il est installé au calme dans la forêt, à l’extérieur d’une courbe de la piste [> joli creek à proximité, approvisionnement en eau et borne d’appel d’urgence].

    @Texte Jean-Francis Clair
  • Complément géolocalisation
    Situation du départ : sur la RP1, après le pont de la Rivière la Coulée, prendre la direction de Yaté via la RP3. Dépasser le col de Mouirange, franchir le Pont Gaüzère pour atteindre la bifurcation, à gauche, vers le Parc Provincial de la Rivière Bleue et son entrée par Ouénarou.

    Parking : site de Ouénarou
  • Environnement
    • En forêt
    • Vue montagne
    • En montagne
    • Dans une réserve naturelle
    • Vue panoramique
  • Langues parlées
    • Français
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Prestations
  • Equipements
    • Aire de pique-nique
    • Salle hors-sac
    • Equipements développement durable
    • Toilettes sèches
Nos suggestions