© ELISSALDE Arnaud

Lieux incontournables du Grand Sud

Lieux incontournables du Grand Sud

Retrouvez ici notre sélection des lieux incontournables du Grand Sud. Si c’est votre premier séjour, ce premier aperçu vous donnera à coup sûr l’envie de revenir explorer les trésors sauvages, les sentiers et les activités de cette magnifique région. N’hésitez pas à vous rendre dans les offices de tourisme pour recueillir toutes les informations sur votre prochaine destination !

Yaté

1. Le Parc de la Rivière Bleue et sa forêt noyée

Dès que l’on quitte le Mont-Dore pour la partie la plus méridionale de la Grande Terre, on retrouve les couleurs de la Nouvelle-Calédonie. Le rouge de la terre de latérite, le vert des forêts humides et du maquis minier, et le bleu du lac et des rivières qui jalonnent la plaine. Des sites naturels grandioses ont été aménagés par la Province Sud pour s’adonner à toutes sortes de loisirs. Le spot le plus populaire est sans nul doute celui du Parc Provincial de la Rivière Bleue. Avec 9 000 hectares, il est non seulement immense, mais sa nature est exceptionnellement préservée. Le dépaysement est total. Empruntez les sentiers aménagés pour découvrir les stars du parc : cagous et arbres pluri-centenaires, à l’instar du Grand Kaori, âgé d’environ 1 000 ans. Une navette peut également vous déposer aux endroits stratégiques du parc, dont de nombreuses cuves propices à la baignade.

Mont-Dore

2. Le Sentier du Mont-Dore

Dès le Mont-Dore, au sud-est de Nouméa, un parfum d’aventure vient titiller les sens des baroudeurs et des sportifs. Pour mêler effort physique, paysages majestueux de mer et montagne, prenez la direction du Sentier du Mont-Dore ! Culminant à 800 mètres, cet itinéraire de randonnée exigeant offre des panoramas époustouflants sur Nouméa, le lagon et le Grand Sud. Son trajet linéaire traverse le Mont-Dore en diagonale. Vous aurez le choix de partir depuis le col de Plum, près de la fontaine, ou depuis la Corniche qui domine la mer, après le Vallon Dore. Dans les deux cas, le sommet se gravit au prix d’une ascension sportive, ponctuée de points de vue exceptionnels ! De quoi se consoler des efforts accomplis. Surtout, n’oubliez pas crème solaire et eau : le soleil tape fort dès le petit matin !

Yaté

3. Le barrage de Yaté

Au cœur du Grand Sud, le bleu du lac de Yaté contraste avec le rouge et le vert des immenses espaces. Le barrage hydroélectrique de Yaté, haut de 45 mètres et long de 641 mètres est aussi le point de départ d’une belle randonnée. Construit en 1959 par la Société Le Nickel (SLN), il fournit 20 % de l’électricité du territoire. Le lac artificiel qui l’alimente présente lui une surface de 40 km². Pour bénéficier du meilleur point de vue sur le lac, il vous suffit de passer l’entrée du barrage et de continuer en direction de Yaté, poursuivre sur quelques kilomètres et trouver le point de vue sur votre gauche. Des photos inoubliables sont à la clé.

Mont-Dore

4. La Baie de Prony

Terre de nature et d’histoire, la Baie de Prony concentre les attraits d’une biodiversité exceptionnelle et des vestiges du passé calédonien. Entre le canal de Havannah et celui de Woodin, on découvre l’ancien village de Prony, autrefois habité par les bagnards, puis les exploitants du bois et les premiers mineurs. Le village est aussi le point de départ du GR NC 1, un sentier de grande randonnée composée de 7 étapes. En quelques minutes de taxi-boat, on rejoint l’îlot Casy depuis la baie ou le village. Réserve naturelle à plus de 80 % d’endémisme, les lieux sont souvent déserts. On peut profiter du sentier pédestre pour admirer la faune et flore, camper ou faire du snorkeling à ses abords. Les amateurs de plongée ne manqueront pas de se rendre à l’aiguille de Prony, célèbre cheminée calcifiée plongeant à – 35 mètres de la surface de l’eau.

Mont-Dore

5. Le Sentier du Cap N’Dua

Située à l’extrémité du Grand Sud, la réserve naturelle du Cap N’Dua est un espace naturel de 830 hectares, riche en biodiversité. Tout au bout de la piste qui vous y conduit se trouve un phare et le départ d’un sentier. En chemin, un premier belvédère présage des splendides paysages qui vous attendent. Face à la table d’orientation, vous contemplez le lagon turquoise, les îlots et les petites anses bordées de pins colonnaire le long du littoral. Par beau temps, il est même possible de distinguer l’Île des Pins. L’itinéraire de randonnée du sentier du Cap N’Dua relie l’Anse Majic (Bonne Anse) au phare réglant la navigation du canal de la Havannah. L’observatoire situé en contrebas est quant à lui utilisé de juillet à septembre pour admirer les baleines à bosse qui viennent mettre bas dans nos eaux.

Yaté

6. La Cascade de Wadiana

Au sud de la tribu de Goro, la route de Yaté à Prony passe tout près d’une très jolie chute d’eau : la cascade de Wadiana. Haute de 30 mètres, on l’aperçoit depuis la route, face à la mer. Elle se déverse dans une vasque rocheuse, creusant des toboggans naturels. Il est possible de se baigner, juste avant l’embouchure de la rivière. Le cadre est enchanteur avec sa végétation luxuriante, le bruit de l’eau et le chant des oiseaux. Peu après le cascade, qu’on appelle aussi les « chutes de Goro », au bord du lagon, on distingue les vestiges d’une mine de fer abandonnée par les Japonais au début de la Seconde Guerre mondiale, puis fermée après Pearl Harbor.


Autres articles

Conseils & idées sorties en province Sud
Nos suggestions