© Ethnotrack / NCTPS
Fort Teremba La Foa

À l’origine du Fort Teremba

C’est en baie d’Uaraï que les premières pierres du fort militaire et du bagne de Teremba sont posées en 1871. Le gouverneur Gaultier de la Richerie souhaite alors faire de ce bâtiment un centre pénitentiaire et administratif d’un vaste territoire couvrant La Foa, Farino et Moindou.

Un véritable village se crée autour de la prison, avec église, école, bureau de poste et bureau d’état civil. Tout est mis en place pour recevoir des colons libres à partir de 1873. Selon les peines ou leur comportement, les bagnards reçoivent dorénavant une parcelle de terre afin qu’ils s’installent sur place et ne rentrent pas. Dépossédés de leurs terres ancestrales, les Kanaks se révoltent. Une insurrection menée par le chef Ataï éclate en 1878. Dès lors, le fort se transforme en blockhaus (ouvrage militaire fortifié) pour servir de refuge éventuel aux colons et à l’administration coloniale. Finalement, l’envoi des condamnés est arrêté par le gouverneur Feillet en 1898 et le site est abandonné en 1908.

Faire revivre la mémoire du passé

Le fort tel qu’on peut le visiter aujourd’hui doit sa restauration à l’association Marguerite. Dès 1984, c’est elle qui décide de sauver de l’oubli ce lieu chargé d’histoire en demandant son classement comme Monument historique auprès de la province Sud. Depuis, les principaux bâtiments ont été restaurés à l’identique, et un effort considérable a été entrepris pour faire revivre aux visiteurs et aux habitants cette page douloureuse de l’histoire de Nouvelle-Calédonie. Des Classes Patrimoines accueillent également des élèves du territoire pour des travaux de rénovation, qui leur permettent de comprendre la vie quotidienne de l’époque. Grâce au travail de réhabilitation mené par les collectivités et l’association Marguerite, il vous est possible aujourd’hui de visiter une grande partie des bâtiments tels qu’ils étaient à l’époque.

Plongez au cœur du bagne

Lors de votre venue, nous vous conseillons de commencer votre parcours par l’extérieur du fort. D’une part, le site est magnifique avec sa vue imprenable sur la baie. En saison sèche, de très beaux flamboyants rouges entourent les bâtiments. D’autre part, vous aurez ainsi une vision d’ensemble des bâtiments et de l’organisation du pénitencier : le blockhaus et le centre administratif au centre. À leurs côtés, la prison. Les cellules que l’on peut voir aujourd’hui illustrent de manière très convaincante les conditions d’emprisonnement des condamnés. En vous baladant dans l’enceinte du fort, admirez la réhabilitation de la tour de guet, de la poudrière et le mur d’enceinte !

À l’intérieur de la prison et de l’édifice principal, des expositions très intéressantes vous attendent. Au premier étage de la forteresse, des grands panneaux détaillent les faits historiques et la vie quotidienne de l’époque. Des maquettes, des mannequins et des bornes interactives rendent le parcours ludique. Au rez-de-chaussée, vous vous rendrez compte du travail accompli pour la sauvegarde du site, grâce à des maquettes et une exposition photo. Dans la prison, des films et des animations retracent la révolte de 1878 et des scènes de vie d’antan.

Smile À noter :  Des panneaux explicatifs ont été spécialement conçus pour les enfants. La visite du Fort Teremba constitue donc une excellente sortie pour eux aussi ! À partir de 4 personnes et sur réservation, il est aussi possible de bénéficier d’une visite commentée !

Le Spectacle Son et Lumières de Teremba

Plusieurs fois par an, des journées à thème sont proposées aux visiteurs pour plonger dans l’époque du bagne. L’événement le plus marquant de l’année reste néanmoins le spectacle Son et Lumières du Fort Teremba. Avec pas moins de 150 figurants, il met en scène la vie des habitants de l’époque et la colonisation. Le spectacle prend appui sur une intrigue bien ficelée, des tableaux en costume et se termine magistralement par un show pyrotechnique. Pour admirez le spectacle, vous avez deux possibilités : les gradins qui permettent d’avoir un bon angle de vue sur la scène, ou un espace libre où l’on vient avec sa natte. N’oubliez pas de prendre une petite couverture, il peut faire frais à la nuit tombée. Vous pouvez également apporter votre pique-nique et le déguster sur place. Sinon, des stands de nourriture et de boissons sont disponibles à l’entrée du site pour vous ravitailler.

Smile

Un conseil : dormez dans les environs, pour éviter de faire une trop longue route de nuit. Pour connaître les dates de la prochaine représentation, consultez notre agenda !

L’association Marguerite

C’est en hommage à la passerelle Marguerite de La Foa que l’association tire son nom. En arrivant au village de La Foa depuis Nouméa, on ne peut manquer ce pont emblématique datant de 1909. Inscrite sur la liste des Monuments historiques en 1984 et restaurée en 1998, prenez le temps de la parcourir à pied avant ou après votre visite de Teremba ! L’association Marguerite œuvre pour la sauvegarde du patrimoine historique de la région. Elle est aussi aux manettes pour la préparation et l’organisation du spectacle Son et Lumières de Teremba.

Visite des environs

Si vous venez de Nouméa, profitez de votre visite du Fort Teremba pour explorer la région touristique de La Foa ou de Bourail. Ces deux destinations sont parfaites pour combiner découverte du patrimoine et activités en plein air. Visitez le village de La Foa pour admirer la passerelle Marguerite. Rendez-vous à Bourail avec son musée situé dans l’ancien magasin aux vivres du bagne. Faites un détour par Farino et Sarraméa, deux communes authentiques proches de la chaîne centrale. De là, de magnifiques randonnées et balades sont à faire, à pied, à VTT ou même à cheval. Si vous êtes plutôt mer, allez jusqu’à Poé, cette immense plage de sable blanc. Le mieux est encore de dormir dans les environs du Fort Teremba. Les communes environnantes offrent de nombreux hébergements de tous types. Retrouvez dans nos pages les bonnes adresses pour dormir, bouger ou se restaurer dans la région !

SUR PLACE ET AUX ALENTOURS

Informations pratiques

Les petits conseils à savoir

  • Visite guidée à partir de 4 personnes (sur réservation)
  • Prévoir votre repas si vous souhaitez déjeuner sur place
  • Dégustez des produits locaux à la ferme de Teremba

Se rendre sur place

Distance de La Foa : 15 km au nord
En voiture : à gauche après le panneau de signalisation, continuez sur 2,5 km de piste

Ouverture et horaires