© M. Dosdane / NCTPS

Baie d'Upi

Île des Pins

Baie d'Upi

Un décor sublime

Située au nord de la petite île de Koutomo, au sud-est de l’Île, la Baie d’Upi est souvent comparée à la Baie d’Halong au Vietnam. La comparaison tient à ces énormes rochers posés sur l’eau et qui semblent flotter comme par magie. Mais ici, tout est calme : seules quelques pirogues voguent tranquillement sur l’eau. On entend seulement le doux clapotis de l’eau, quelques oiseaux et la brise légère qui caresse les voiles et votre visage… Le paysage de la Baie d’Upi avec ses pirogues, son eau turquoise et ses rochers figure parmi les plus emblématiques de Nouvelle-Calédonie.

Traversée de la Baie d’Upi en pirogue

S’il y a bien une activité incontournable à faire lors d’un séjour à l’Île des Pins, c’est bien la balade en pirogue traditionnelle en baie d’Upi ! Composée d’une coque principale creusée dans un tronc et d’un balancier en bois léger, cette embarcation à voile est le fruit d’un savoir-faire transmis de génération en génération. Si elles étaient autrefois utilisées pour le transport du bois et pour la pêche, elles profitent aujourd’hui aux visiteurs. L’excursion commence depuis la baie Saint-Joseph, pour une traversée de deux heures d’émerveillement.

Une expérience authentique

La traversée commence vers 8h-8h30, face aux splendides couleurs du lagon, le Pic N’Ga (point culminant de l’île) dans votre dos. Vous rejoindrez ensuite la Baie d’Upi ! Si les vents sont favorables, votre piroguier hissera sa voile dès le départ. Ouvrez grand les yeux ! Le spectacle est époustouflant. Les rochers coralliens semblent tenir en équilibre au dessus de l’eau, au milieu de cette baie entourée de pins colonnaires. Les tortues sortent leurs têtes. Avec un peu de chance, vous apercevrez même des raies et des dauphins. Après environ 1h30 de balade, vous accostez sur une petite plage, porte d’entrée vers la forêt vous menant à la Baie d’Oro et la Piscine Naturelle.

Smile

Un conseil : gardez votre maillot de bain sur vous dès le départ. À l’arrivée, il se peut que votre piroguier s’arrête assez loin de la plage si la marée est trop basse. Dans ce cas, vous risquez d’avoir de l’eau jusqu’en haut des cuisses ! Faites attention à votre appareil-photo et autres affaires que vous ne souhaitez pas mouiller !

Deux options pour votre excursion

La plupart des excursions en pirogue combinent la traversée et la visite de la piscine naturelle. Dans ce cas, à la fin de la traversée, votre piroguier vous laissera continuer votre excursion à pied (40 à 50 minutes) pour rejoindre la Baie d’Oro et la célèbre Piscine Naturelle. Le bus de votre hébergement viendra vous récupérer à 15h, non loin de l’hôtel du Méridien. Prévoyez 200 FCFP pour la piscine naturelle.

La deuxième option consiste à réserver le retour en pirogue plutôt que de poursuivre vers vers la Baie d’Oro. Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous soyez seul à bord, la plupart des visiteurs choisissant la première option. Vous profiterez alors de ce lieu envoûtant dans un calme parfait et pourrez facilement engager la conversation avec votre piroguier. Dans tous les cas, il faudra réserver votre sortie la veille avec votre hébergement.

La fabrication des pirogues, un savoir ancestral

Les pirogues traditionnelles à balancier sont issues d’un savoir-faire transmis de génération en génération. La Baie de Saint-Joseph abrite encore un petit chantier de construction pour fabriquer, à l’ancienne, ces embarcations emblématiques.

Autrefois construite à partir des araucarias (pins colonnaires), le kohu, plus solide, est aujourd’hui utilisé comme matière première. Côté outil, la tronçonneuse a remplacé l’usage du feu pour l’abattage, mais la technique reste la même. Le tronc est coupé quelques jours après la pleine lune, quand la sève descend dans les racines et que le bois a moins de chances de pourrir. Ensuite, le tronc est immergé trois semaines dans l’eau, avant de sécher avec le sel de l’eau de mer. La partie inférieure de la pirogue est creusée. On la rehausse parfois avec des planches. Le balancier latéral permet d’assurer la stabilité. La voile est faite de toile (elle était pendant longtemps tressée dans le pandanus). Enfin, un petit moteur est ajouté pour les jours sans vent !

SUR PLACE ET AUX ALENTOURS

Informations pratiques

Les petits conseils à savoir

  • Vous pouvez réserver votre sortie la veille auprès de votre hébergement ou du prestataire
  • Profitez de ce moment pour parler avec le piroguier et en savoir plus sur l’île
  • C’est un moyen original pour rejoindre la piscine naturelle de la Baie d’Oro
  • Vous pouvez réserver un aller-retour
  • Pensez à avoir 200F/pers pour payer l’entrée à la piscine naturelle

Se rendre sur place

– En navette :
Le transfert est généralement compris dans l’excursion vendue par votre hébergement. Une navette viendra vous chercher le matin. Vous pouvez également demander le numéro d’un autre transporteur.

– En voiture  :
Le départ se fait à Vao, Baie de Saint-Joseph (10 min de la plage de Kuto). Pensez à réserver un tour de pirogue aller-retour sans transfert !

 

Nos suggestions